Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
VakAxL on the Rock ! A la conquête de l'ouest !

Direction Coyhaique

VakAxL

Cette fois, pour se rendre à notre prochaine destination on prend le bus. On s’est décidé au lever du lit. Pourtant, la pancarte était prête. Mais bon, beaucoup d’auto-stoppeurs, il fait froid et pas envie de passer la journée à attendre.

Par contre, le truc avec les bus ici c’est qu’on ne peut jamais être certain de pouvoir y entrer ! Aucune résa possible, aucune certitude du nombre de places dispo. Tout est fonction du nombre de personnes qui descend à l’arrêt auquel tu veux monter.
Donc, se pointer à 8h pour être les premiers arrivés, inscrire son nom sur une liste d’arrivée et attendre le bus en espérant qu’il y ait des gens qui sortent, ne présente  strictement aucune garantie. Le chauffeur ne jette pas même un oeil à la pseudo liste d’arrivée qu’on a assidûment remplie !
Par chance, l’une des voyageuses de l’auberge, qui apparemment nous aime bien parce qu’elle nous a déjà offert une pâtisserie à la cafétéria ;), fait bien comprendre au chauffeur que nous étions les premiers et qu’il faut prendre nos sacs. Top !

C’est parti pour 4h30 de bus.
A notre arrivée, l’opération « recherche d’hébergement » se révèle plus compliqué que prévu. Tout est complet ou cher. On atterrit finalement dans une drôle d’auberge. Université à l’année, auberge de jeunesse l’été. On dort sur des palettes dans des salles de classes ! Le concierge, hôtelier l’été, fait accessoirement laverie. Du coup, il y a du linge qui sèche de partout. Pourtant nos draps ne seront jamais secs ! Bref, c’est carrément le bordel ici. Il y a même une tente qui s’est installée dans l’entrée.

Coyhaique est la plus grande ville du coin. Elle tranche clairement avec les villages que nous avons traversés ces derniers temps sur la Carretera Austral. Rien de très exaltant à faire ici. On avait bien prévu de grimper dans le coin mais… ça c’était quand on avait la voiture… Sans, c’est beaucoup plus compliqué. On a marché, marché, demandé l’autorisation au vieux monsieur de passer dans son champ pour accéder à la paroi, grimpouiller dans la montagne, on s’est fait piqué par tout ce qui pouvait nous piquer, pour finir par se faire une seule petite voie, ah ah.

Pour la suite de notre trajet et pour rejoindre la ville de Chaiten, on s'est décidé, on va prendre le ferry :) Par contre, les places sont chères car il y a du monde… On obtient finalement deux places pour la semaine suivante au départ de Puerto Cisnes, qui se trouve à environ 150km au nord.
Mais on a clairement pas envie de rester à Coyhaique pendant une semaine. On décide donc d'une petite escale à Puerto Puyuhuapi, tout petit port posé sur un fiord.

Direction Coyhaique
Direction Coyhaique
Direction Coyhaique
Direction Coyhaique
Direction Coyhaique
Direction Coyhaique

Commentaires